Le Domaine

C’est au cœur des plus beaux terroirs de la presqu’île de Saint Tropez, à la Croix Valmer, que le Château de Chausse domine la baie de Cavalaire entre le Lavandou et St. Tropez.

Couvrant 50 hectares dont 15 en vignes, le domaine, acquis en 1986, a été constitué de toutes pièces le jour où Yves et Roseline Schelcher ont décidé de faire vivre leur passion et de s’y établir.

Le pari ambitieux : produire des vins blancs et rosés de grande qualité ainsi que des rouges de garde, les élever dans la tradition, utiliser les innovations et les techniques de vinification les plus récentes. Pour ce faire, ils s’entourent de l’œnologue Emmanuel Gaujal, personnage incontournable de l’œnologie en Provence.

En 2009, il sera relayé par l’une de ses émules, Laurence Berlemont, œnologue et ingénieur agronome, enfant du pays, très attachée a préserver la riche biodiversité du territoire viticole provençal. Les vins font leur entrée sur la carte de nombreuses tables étoilées Michelin de France et Monaco, comme le Louis XV, l’Arpège et le Plaza Athénée, parmi tant d’autres.

Après trente ans à la direction du Château, les Schelchers décident de se retirer et vendent la propriété à Charles S. Cohen en 2016. Francophile convaincu, magnat américain de l’immobilier et le plus important distributeur de film français d’auteurs aux États-Unis, Cohen et son épouse, Clo, partagent depuis longtemps un attachement très particulier pour la Provence. Ayant toujours eu à cœur d’acquérir leur propre vignoble avec l’ambition de produire des vins français d’exception, l’acquisition de cette propriété sur les hauteurs de St. Tropez s’impose alors.

Avec l’aide de Laurence Berlemont, son œnologue conseil, Cohen a avec son domaine l’ambition de produire des crus d’exception, de ceux qui allient “séduction, complexité et personnalité”

Le Terroir

Le terroir d’argile, de phyllades et de schistes en feuillets, caractéristiques du golfe de St. Tropez, influe de manière remarquable sur la typicité des vins produits.

Entièrement palissées, les vignes sont taillées en cordon de Royat, ébourgeonnées et vendangées en vert s’il le faut afin d’obtenir 8 à 10 grappes par pied.

L’utilisation des produits de traitement est raisonnée afin de respecter aux mieux les vignes et l’environnement.


Le Château de Chausse compte aujourd’hui 15 hectares où sont cultivés 5 cépages différents :


Pour les rouges : Syrah et Cabernet Sauvignon.
Pour les rosés : Cinsault et Grenache.
Pour les blancs : Rolle.


Les vendanges sont exclusivement manuelles, puis les raisins, objets d’un tri sévère, sont foulés, égrappés et pressés au moyen d’un pressoir pneumatique.

Afin de respecter au mieux l’environnement et après avoir été en agriculture raisonnée, toutes les parcelles du domaine sont depuis 2015 en conversion à l’agriculture biologique. La certification est prévue en 2018.

La Cave

Les équipements modernes de la cave semi-enterrée et climatisée permettent le contrôle permanent de la vinification

La cuverie inox d’une capacité de 1150 hectolitres est entièrement thermorégulée pour permettre des vinifications précises et optimales.

Les raisins fermentent à basse température pour l’élaboration des vins blancs et des rosés afin de favoriser les arômes.

Structurés, les rouges, après fermentation, patientent plus de 18 mois a 2 ans en cuve puis sont élevés en barriques de chêne neuves bourguignonnes pendant 12 a 18 mois.

Depuis 2015, le chai s’est doté de 2 foudres en chêne français de 900L sur châssis rotatif, appelés « roll-fermentor » (foudre de fermentation tournant). Grâce à une excellente alchimie entre le raisin et le bois, ces foudres de fermentation tournants favorisent la fermentation et permettent d’élaborer des vins rouges de haute qualité, complexes et très harmonieux. Les tanins s’affinent lentement, ce qui rend aussi le vin plus rond et plus soyeux.

Pour la cuvée de rouge haut de gamme, Rubis, la fermentation et le vieillissement se déroulent intégralement dans ces foudres, assurant une maîtrise de l’oxydation et une complexité aromatique exceptionnelle.